La blouse bleue – commencement

Une blouse bleue laissée sur le dossier d’une chaise après la concentration.
Nouvelle toile, plus intimiste, plus personnelle, qui donne déjà son identité, son atmosphère. Les ombres et la lumière se faufilent derrière et sur les sujets du tableau.
(Interprétation d’après une photo de Roberto de Andrade)

Je pense l’appeler « L’instant Silence ». Comme la pose Thé, la pose Café, la pose Petit Tour dans le Jardin, la pose Relaxation. Mais toujours en silence pour ne pas réveiller les chats. La blouse est laissée là, négligemment sur la chaise, la lumière chaude de l’extérieur entre doucement comme une caresse. J’aime ces instants-là.
En voici le commencement, ce que l’on appelle : le jus.

preparation-toile-lablousebleue-1r

« L’instant Silence » – 130×81 cm (60M)

1 réflexion sur « La blouse bleue – commencement »

  1. C’est toujours très intéressant le cheminement d’un travail, l’évolution du sujet et imaginer le peintre devant sa toile , solitaire mais habité.
    En tous les cas je vous remercie pour tous les conseil donnés , précieux , utiles, donner l’envie , c’est une attente ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *